Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
27 juin 2011 1 27 /06 /juin /2011 13:38

Hey

-    Hey, t’entends ? C’est quoi ce bruit ?
-    Je ne sais pas, j’entends rien…
-    Si, si, écoute…c’est presque imperceptible…
-    …….Oui, j’entends…c’est comme un souffle
-    On dirait que c’est plus fort…. Un souffle, un toc,
-    Ca ressemble pas plutôt a une aspiration, un boum ?
-    Comme un moteur qui a du mal a démarrer non ?
-    Non, c’est pas assez bruyant…écoute ça devient plus régulier…
-    C’est quoi ? on dirait que c’est proche de nous mais c’est si léger…
-    Le frigo qui déconne ?
-    Mais non…éteint tout, qu’on voit d’où ça vient…
-    …….
-    …….
-    On dirait que ça vient du canapé…
-    Tu crois ? Henriette aurait entendu non ?
-    Henriette, hey Henriette… ?
-    Bordel, regarde Henriette, elle est bizarre…
-    Henriette ? Ca va ?
-    Psst… écoute, on dirait que ça vient d’Henriette…
-    T’es con ! Bordel, si ! C’est Henriette....Henriette ? Réagis ….C’est quoi ce bruit…?

-    Lache moi, j’en sais rien…je me sens mal…je suis toute bizarre en dedans.
-    Tais toi… écoute bien…tu entends… ?
-    Lâche moi je te dis, allez donc faire un tour ailleurs…
-    Bon sang Henriette, écoute…tu comprends pas… ?
-    Comprendre quoi ? Je dois avoir bouffé un truc pas frais…ou j’ai trop picolé hier soir…on va pas se vriller la rate pour ça…
-    T’es une vielle carne… ça ressemble pas a des pets ce bruit là… compte un peu…tu entends pas comme c’est régulier ?
-    Tu m’emmerde ! Qu’est ce que vous essayez de me dire ?
-    Henriette, je crois qu’il vient de se produire un miracle…
-    …… ?


-    Tu pense à la même chose que moi ?
-    Je crois aussi que c’est ça….Elle va mal le prendre…
-    Alors ? qu’est ce que j’ai… Je suis curieuse de savoir quelles conneries vous allez encore inventer là, les deux génies….
-    Henriette, surtout tu reste calme et tu ne te met pas en colère…Nous on y est pour rien, on constate c’est tout….
Henriette, voilà, c’est pas facile à dire, et j’aurais jamais imaginé dire ça un jour, comprends bien que ceci est nouveau pour nous. Je vais te dire les choses simplement…surtout ne te sens pas agressé ok ?
-    Arrete de tourner autour du pot, où je te met une mique…Tu la crache ton idée..j’ai pas que ça à foutre..
-    Henriette : Voilà…je crois, enfin je suis même presque sur que je sais ce que c’est que ce bruit, et aussi pourquoi tu te sens bizarre…
-    Si c’est encore une de tes conneries avec mes sex’toys, je vais t’exploser la tronche !
-    Non, je crois que c’est plus grave…
-    …. ?
-    Henriette, C’est ton cœur…
-     Mon cœur ? j’ai pas de cœur connards….
-    Dis lui…
-    C’est pas facile…elle est colère là…
-    Ben faut lui dire quand même !
-    Bon, Henriette maintenant tu écoute…
Ton cœur : il vient de se remettre a battre !
                        ------------------------------------------------------------
-    Merde, tu le crois ça… elle est tombé dans les pommes …
-    Ben ça doit faire un choc quand même…
-    On appelle un docteur ?
-    Pour quoi faire ? Viens, on va faire un tour ailleur…Je préfère pas être là quand elle va revenir à la surface…
-    Dit son cœur , tu crois qu’il recommence a battre vraiment ?
-    Oui…. A mon avis va y avoir du changement ces prochains jours…Et vu comme je la connais…On va en chier…
-    Tu crois que c’est bien ? Parce que Henriette avec un cœur..je suis pas sur que ce soit une bonne nouvelle moi…
-    Il fallait bien que ça finisse par arriver…On gèrera au jour le jour…Allez viens, elle bouge, je t’emmene boire une bière…

17 avril 2011 7 17 /04 /avril /2011 17:50

Retour difficiles sur la toiles.... Ni explications ni excuses ne seront fournies...

Pour ceux que ça intérresse, j'ai très mal à la tête. 

 

Pourquoi faut il qu'en vieillissant, les lendemains de fêtes soient de plus en plus difficiles ? Ah comme je regrette l'époque de mes 20 ans où les cuites de la veille ne laissaient aucunes traces, où dès le saut du lit on repartait pour un autre apéro, où la vue de la nourriture ne provoquait pas ce ressac dans mon estomac...

La mule que j'ai ramené hier soir aurait pu traîner tout un chariot de paille, les boeufs, et le paysan pour la conduire... C'est presque une honte d'avoir autant bu sans avoir soif... 

La soirée n'est pas là mon principal propos... Je réfléchis plus aux conséquences de cette beuverie sur mon physique de rêve...

S'endormir comme une vielle denrée sur la canapé de ma copine c'est déjà pas glop... Se lever et se rassoir aussitôt parce que ça tangue de tous les côtés comme un jour de tsunami, c'est carrément la honte. Le petit déjeuner jus d'orange/coca pour nettoyer toute la tuyauterie en remuant la tête le moins possible pour pas déranger la fanfare qui c'est installé sous ma boîte crânienne relève du défi. Mais tout ça n'est rien face à l'horreur que j'aperçois dans le miroir ... 

 

Putin l'alien qui me regarde en faisant les gros yeux c'est moi ! Consternation !

Maquillage coulé, yeux cernés, peau fané , cheveux emmêlés, teint qui oscille entre le grisâtre béton et le verdâtre olive vomi....J'ai une tronche a faire peur. Je suis pas moche, c'est pire....Et j'ai l'air d' avoir 10 ans de plus...

 

J'en ai pour des jours a réparer les dégâts, une simple douche ne suffira pas . Je vais devoir sortir la grosse artillerie : masque, peeling, crèmes hydratantes et anti-rides par containers, quand a l'anti-cerne va falloir que j'y aille a la truelle. 

Et la conclusion dans tout ça ?  C'est que je n'aurais pas le culot de prétendre que l'on ne m'y reprendra plus ! 

C'était une bonne soirée et bon sang c'était quand même une très belle mule !

15 novembre 2010 1 15 /11 /novembre /2010 09:47

Il est désespérant de constater à quel point, malgré toutes les précautions que je prends, je me retrouve toujours face à une galère, un lourdeau, un con, parfois même les trois à la fois. 

 

Samedi soir, soirée "vagins" à l'impro : une soirée "vagin" c'est un truc simple de filles, un peu comme quand nos mâles dominants se font un match devant la télé en sirotant de la bière et en se grattant les couilles, sauf que nous on se gratte pas et on regarde pas la télé non plus...

 

Donc samedi à l'impro, Babouillette, La balèze et moi décidons d'une sortie pour aller danser et boire un verre. L'objectif étant de passer une bonne soirée sans prise de tête, nous sortons dans un club sympa, pas trop grand et surtout, et c'est là qu'on est trop fortes : homo. 

Principal attrait de ce genre de sortie : tu peux tomber la mini-jupe sans complexes : pas un mec ne regardera tes jambes, ton décolleté si avantageux dans les soirées chasses est là ton principal défaut ! 

Ainsi dans ce genre de club, ton utérus te préserve de toutes tentatives de dragues. 

C'était sans compter sur la fin de soirée d'un lourdeau que je baptiserais ici "rateau-man"!

 

Rateau-man est un jeune homme d'environ 25 ans, au physique pas trop désagréable, mais lourds au possible. Ainsi dès son arrivée dans la boîte avec ses potes ils dénotaient par rapport à la clientèle habituelle. Leurs regards se posaient exclusivement sur la gent féminine. Collés au comptoir ils ne s'approchaient pas de la piste et détaillaient les filles présentent comme un morceaux de viande. Pas de doutes, ceux-là n'étaient ni gay, ni gay-friendly...

 

Trois filles seules sur la piste, n'ont pas manqués d'attirer le regard de Rateau-Man. 

La première attaque à été pour Babouillette, qui dans sa grande intelligence à annoncé tout de suite " pas célibataire", et après  avoir discuté 5 minutes de façon complaisante pour pas vexer,  a constatée l'état de délabrement mental de Rateau-Man. En plus d'être con, il était à demi saoul. L'erreur de Babouillette à été de penser que j'arriverais probablement a gérer la situation mieux qu'elle et donc me refile le bébé en lui annoncant que je suis célibataire: merci du cadeau, me voilà propulsé dans la quatrième dimension et j'ai même pas mes docs !

C'est là que je sais pas si je dois pleurer sur mon sort ou lui payer des cours de dragues : Outre les phrases d'approches d'une grande classe : "t'es gousse ?", " on peux se mettre dans un endroit plus discret , j'ai un plan avec une fille mais si elle me voit avec toi, elle va me planter..." ( véridique !)...Voilà que Rateau-Man me mythone genre " je suis directeur des ressources humaines".... 

Ce cher idiot ayant déjà raconté une autre version de son emploi a Babouillette, il n'imagine pas une seconde que nous ayons échangés nos informations . Là ou il devient merveilleux, c'est quand il m'explique de façon plus ou moins claires que si Je suis ici c'est forcément pour me faire draguer ( en même temps tous le monde sais que c'est dans un club homo que l'on trouve le plus d'hommes hétéro !), et qu'il veut pas finir sa nuit seul ..Il ajoute que ma copine (Babouillette) lui plaisait plus mais que comme elle veut pas, ça le génait pas de finir avec moi... Classe, élégant, et ,d'une diplomatie a toute épreuve !

Là j'ai du mal à ne pas rire... Un autre jour, je lui aurais probablement cassés les dents, mais là, être con a ce point... ça se respecte.

Sur ce, son plan qui observe le manège depuis le comptoir viens l'informer qu'elle se barre... Grand bien lui en fasse, sans la connaitre je sais déjà qu'elle mérite mieux... Sauf que évidement Rateau-Man, lui, ben se focalise sur moi...Définitivement grillé pour sa fin de nuit, il doit lui trouver une remplacante.

La situation devient de plus en plus lourde... La Balèze et Babouillette se sont déjà eclipsés sur la piste, morte de rire à voir mes mimiques attérées. 

Après 20 bonnes minutes de négociations, il finit pas comprendre le mot : NON.

Croyez-vous qu'il se démonte ? Pas le moins du monde : il est 4 heures du mat, la piste de danse est quasiment vide, et son manège n'a échappé a personne, et le voilà qu'il y croit encore... il se retourne sur une jolie brune qui danse a coté de nous et lui fait un plan drague... C'est que le con, c'est acharnée..c'est têtu ! 

Je profite de la situation pour rejoindre mes copines sur la piste et le laisse à son numéro de charme. 

Ma tranquillité n'a duré que quelques minutes...Ni idiote, ni désespéré, la jolie brune avait aussi repéré le manège et l'a renvoyé sur les roses sans ménagement. 

C'est là que je me pose la question : quand je suis en jupe ai-je l'air completement con ? Parce que Rateau-Man récidive et vient maintenant me faire chier jusque sur la piste : je suis border-line...J'analyse rapidement mes possibilitées de fuites et constate que l'option Henriette est difficilement gérable en jupe et talons. Il ne me reste plus qu'a subir ou me barrer..

Ca tombe bien, l'heure de fermeture se pointe...Le tout va être d'éviter que ce lourdeau nous suive dehors. 

C'est alors que je repère une jolie blonde que je ne manque pas de lui faire remarquer en lui disant qu'avec celle là, il a pas encore essayé..Ne remarquant ni le cynisme de ma voix, ni le foutage de gueule flagrant de ses potes, il s'oriente droit dessus en m'annoncant que je vais regretter d'avoir refuser un homme comme lui... 

C'est le moment que nous choisissons pour nous barrer en vitesses, les clefs de la voitures déjà à la main, prêtes à servir.

 

Posés devant un café, Babouillette, la Balèze et moi analysons cette fin de soirée avec humour... On a quand même bien rigolés ! 

J'ai quand même une pensée presque coupable pour la jolie blonde à qui j'ai largué mon boulet...

 

Je me demande seulement quel genre de mec il faut être pour croire que les femmes hétéros vont dans des clubs gay pour se faire un mec ?


15 septembre 2010 3 15 /09 /septembre /2010 07:45

Non, je ne suis pas une feignasse...

 

Non, je ne suis pas encore décédée, n'en déplaise à certain(e)s...

 

Non, je n'ai pas explosé mon Pc à l'occasion d'une crise de parranoïa...

 

Non, je ne vous oublie pas...

 

Non, je ne suis pas à la plage...

 

Non, je ne me suis pas cassé les deux bras...

 

Non, je n'ai pas trouvé un nouvel amant qui me prends tout mon temps...

 

Non, je n'ai pas déménagé d'overblog !

 

Maintenant, soyez gentil de ne plus harceler mon mail de question, mon avocat me coûte un max et là, je me sens comme en garde à vue !

 

*pour les inquiets : Je vais bien...j'écris

*Pour les curieux : Je ne vous dirais rien

*pour le con : je t'emm......

*pour les amis : mail et téléphone a votre dispo, je vous aime.....

*pour les idiots : rayez les  mentions  inutiles

 


 

 


25 mai 2010 2 25 /05 /mai /2010 06:00

Je suis vielle !

 

Voilà, j'assume et j'assène cette véritée d'un air déçue, les yeux globuleux et la tronche dans une bassine.

 

Tout avait pourtant bien commencé : Terrasse ombragée, musique de fond, glaçons a portés de mains et vlan...la réalité me rattrappe d'un coup entre le 4eme et le 5 eme verre :

 

J'ai gerbé comme la dernière des pochtronne sur la terrasse ombragée, à trois centimètres des pompes de ma copines et et j'ai rien vu venir !

 

Bordel....j'encaisse plus.... Grand moment de solitude...même pas honte, je suis trop malade pour ça...il sera bien temps de me tirbouler la fierté quand ce putin de ressac arrêtera de me tordre l'estomac...

 

Je m'isole en espérant sauver le peu de dignité qu'il me reste me coller la tresse dans la cuvette des toilettes......Joli les toilettes au demeurant...confortables, spacieux, éclairés...et beurk...ça repart...

 

Soyons clairs : 5 apéros n'ont jamais abattus Henriette...Jamais ! Chez nous on est pas des pisses froids élevés a la Vichy...J'aurais dû me faire cette bouteille de Gin avant de commencer a tanguer sur mes talons et c'est cette garce qui m'a eue en traitre...

 

Je réalise alors avec effroi que j'ai commis le plus gros pêché que toute picoleuse qui se respecte connait par coeur : j'ai enfreint la rêgle number one...celle qui vient entre la deux bis qui dit qu'il faut pas faire de mélange et la trois Pi quatorze qui dit qu'il faut jamais déssouler : j'ai le ventre vide...

 

A voir ce qui me sort des tripes, je me rappelle vaguement mon dernier repas qui se composait de verdures et crudités pour lapin et qui remonte à 24h....

 

Je suis vielle : comment j'ai pu commettre cette erreur de débutante.... Comment J'ai fait pour zapper les féculents nécessaires à la préparation d'une bonne mule....

 

La constatation est consternante : je ne suis pas saoule, je suis malade....et je dois retrouver un semblant de panse pour le resto qui m'attends !

 

Retour sur la terrasse penaude... les copines sont tordues de rires... Forcément...et j'entrevoit vaguement une de ces pintades en train de prendre des photos avec son portable...Bravo....J'ai tout gagné....J'ai plus qu'a assumer...

 

Départ au chinois....Je limite la prise de risque...j'emmene les docs que je lace dans la voiture..ça me fera gagner en stabilitée...je serais toujours a temps de remettre mes brise cheville de 10 cm en repartant, voire pas du tout....

 

Le trajet me semble soudain étonnament sinueux.... Je me sens comme sur les chemins de montagnes qu'on empruntent a dos de mulets....Où est cette putin de bassine ?

 

Resto... L'odeur des mets me réveille direct....J'ai l'estomac définitivement vide...j'ai la dalle ....Pour moi ce sera eau gazeuse, merci !

 

A chaque bouchée je me sens reprendre des couleurs....c'est que tout va mieux d'un coup.... J'ai viré le paquebot qui roulait entre mes tripes et ma rate, et je me colle tout ce que je peux trouver sous la dent..Pas bégueule...je teste tout....Tout passe...Bon signe....

 

Je passe vite fait sur la séance karaoké que je me vois obligé d'accepter suite a l'annonce intempestive de l'animateur et du piege a con du seul male de la table que j'ai pas vu venir...Et le pire c'est que ça m'eclate moi, d'aller publiquement chanter faux et massacrer l'un des classiques de la chanson Française...

 

Je pête mon taux de diabête au nougats et gingembre confit et on embraye sur la boîte....Je suis de retour.... je vire les docs et repasse mes talons, mode pétasse réactivé...c'était un mauvais passage....

 

LA suite ? nan.............

 


22 mai 2010 6 22 /05 /mai /2010 16:38

 

17h.... Douche et débroussaillage des aisselles
17h30.Application d'une première couche d'anti cerne, anti ride,
18h     Ravallement de facade avec peinture waterproff
18h15  Biere : préparation, anticipation, entrainement du foie aux boissons gazeuses
18h30  Désespoir de Monsieur Mauvaise foi face A son Henriette motivée en mode
           Pétasse
19h      Apéro
19h30.....A suivre......
1 mai 2010 6 01 /05 /mai /2010 06:00

C'est le printemps...

 

Les oiseaux gazouillent, les rivières clapotent, les clebs se frottent allègrement sur les mollets de mémère, les jupes se raccourcissent, les bides se rentrent, l'herbe pousse....

 

C'est le printemps....

 

Les hormones se déchainent dans les slips humides et dans les yeux gourmands...

 

C'est le printemps...

 

Mais...

 

Alors que le poête fait rimer fleur avec honneur, verges avec vierges, amitié avec pied, et ma mie avec sodomie, je complexe de ne pouvoir trouver les mots et rendre honneur a la belle saison...

 

Mes rimes sont bancales...

 

J'ai l'insulte léttrée, la répartie Béruréenne, l'uppercut littéraire, le coup de latte poétique...

 

Le bruissement discret d'une rotule qui se fend, le craquement au son de vieux bois d'une machoire fracturée, l'odeur à la fois âpre et délicate d'un saignement de nez, le parfum des larmes, le chuintement sourd d'une lame qui perce un coeur, la chanson rythmée de l'air qui s'évacue prestement d'un poumon perforée, le cri plaintif et perforant d'une douleur méritée, le claquement sec d'une distribution généreuse de gifles, .....Toute ma poésie incomprise dans mon art pourtant si créatif de correction appliquée n'y suffit pas :

 

J'ai le coup de boule nostalgique, la sève monte dans les phalanges, et je sens mes mains sortir de la douce torpeur de l'hiver...

 

C'est le printemps, j'ai fini de dormir...

C'est le printemps, le temps des promesses à tenir...

 

La récolte de dents promet d'être bonne cette année....L'hiver rigoureux n'aura pas eu raison des graines de la discordes...

La rumeur s'étend sur un champ d'imbéciles heureux qui redistribuent en coopérative tout le fumier déposé par quelques juments empréssées.

 

C'est le printemps.......

 


7 avril 2010 3 07 /04 /avril /2010 06:00

Mini-Moi est une artiste...Du moins c'est ce qu'elle pense...et moi, je veux bien casser des rotules, mais jamais je ne brise le rêve d'une enfant...Alors, j'ai promis que je publierais sa chanson sur mon blog, pour que tous mes " amis intelligents" la voit...( les "amis intelligents", c'est vous, faites semblant de vous sentir concerner, elle ne vous connait pas ma Mini-Moi....)

 

Donc, j'attends de vous la plus grande compréhension face aux fautes d'orthographes que j'ai pris soin de laisser par souci d'authencité....

Ne vous donnez pas la peine de laisser un commentaire désobligeant...d'une parce que je le censurerais automatiquement pour raison de diplomatie affective, et de deux, parce qu'apres je relève votre IP et que je vous pete les dents....

 

Enfin, j'ajoute a l'intention des pètes-couilles, que Mini-moi se porte très bien, qu'elle ne présente aucuns symptomes de dépression et qu'elle n'a pas besoin d'avoir un psy...Elle est juste créative !

 

 

 

La chanson de Mini-Moi :

 

 

Si je n'ai pas 20 ans dans 20 siècles c'est que je serais morte.

Si je n'ai pas 20 siècles dans 20 ans, je mourrai

Si je n'ai pas 20 ans dans 20 siècles, c'est que j'aurais 1 ans

Si je n'ai pas 20 siècles dans 20 ans, c'est que j'aurai 20 ans.

 

J'aurai 1 ans dans 20 siècles et peut-etre dans 20 ans

 

Aurai-je 20 ans dans 20 siecles ?

Aurai-je 1 siecle dans 20 ans ?

 

Je n'aurai pas 20 ans dans un siecle, mais j'aurai un enfant.

 

Si je né pas 20 ans dans 20 siècles, c'et que je serai un enfant !

 

 

 

Aline....pseudo : Mini-moi...8 ans

5 avril 2010 1 05 /04 /avril /2010 06:00


 

Happy birthday to youuuuuuuuuuuuu maman......

 

Rho...ils sont mignons tous en rang d'oignons devant mon lit avec une tasse de café fumant dans une main et les yeux brillants...et un gâteau en plus...

Royal petit déjeuner a 7h du mat ! Café, forêt-noire..j'en demandais pas tant !

 

Je fais l'effort de soulever ma carcasse qui pese trois tonne et me redresse sur les oreiller..Comment leur en vouloir de me seriner la chanson si tôt... Je regarde d'un oeil mauvais les bougies qui me paraisse nombreuse, mais même apres les avoir comptés trois fois je dois me rendre a l'evidence : y a le compte ! Furtif instant de désespoir...je suis vielle !

 

J'ouvre mes cadeaux entre deux gorgées de café brulant, souri a qui mieux-mieux et distribue des bises comme une pute distriburait la vérole.

 

Allez zou, on se prépare pour l'école....je me lève pour couper le gâteau...

- M'man ? T'es une personne âgée  maintenant ?

 

BOUM ! Bon anniversaire vielle denrée, et prends toi ça dans les dents au réveil !

 

- Non mini-moi, je suis juste une maman.

 

 

La dépression me guette !

29 mars 2010 1 29 /03 /mars /2010 06:00

Comme une fusée, j'ai sautée par dessus ma table et écrasée dans sa face ma main tremblante. Encore toute surprise d'avoir été suffisament leste pour ne pas me vautrer, me voilà telle un métronome à lui labourer les côtes avec mes chaussures, et mes pieds au bout, c'est une évidence.
Méthodiquement, j'applique une réalité française...droite, gauche, droite, gauche...aussi rythmée qu'une autiste .
Les cris, les témoins, l'affolement général..rien ne m'arrête...;Je tape dans sa graisse molle sans dire un mot, sans  rage sur le visage et sans la moindre expression... Seul mon teint blanchâtre tétanise les quelques couillus qui pourraient intervenir... J'entends les mots "folle", "pétage de plomb"... mais je m'en fout...

C'est pas vraiment sa faute, elle a juste eu le malheur de faire déborder le vase...la dernière goutte, celle de trop....


- "Henriette, hé tu rêve ? Ramasse, c'est ton tour"

Retour à la réalité, je ramasse mes gateaux qui défilent devant moi, zombie robotisé au salaire minable, je serre les dents à m'en pêter la machoire en fixant la morue devant moi.

Combien de temps ? Combien de temps  vais-je contenir Henriette ? Combien de temps avant que je saute par dessus cette table et que j'applique une correction à ce semblant de dinde ? 

Jusqu'ici.........tout va mal. 

Présentation

  • : Le blog de Henriette Mauvaise-Foi
  • Le blog de Henriette Mauvaise-Foi
  • : mauvaise foi, railleries et raleries..... Voisine acariatre, ou philosophe de comptoir, Henriette Mauvaise-Foi a toujours quelque chose a dire, sur tout... Mais henriette est erotique a souhait, lorsqu'on sait prendre son temps !
  • Contact

Profil

  • Madame Olson
  • Rien et tout.
Positivement pessimiste ou négativement optimiste.
Résolument érotique ou sensuellement résolue...
Tout ou Rien...
  • Rien et tout. Positivement pessimiste ou négativement optimiste. Résolument érotique ou sensuellement résolue... Tout ou Rien...

Me Contacter


               ICI