Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
21 octobre 2010 4 21 /10 /octobre /2010 17:49

La charte de l'emballeuse :


A ton chef, tu obéiras

De donner un avis tu t'abstiendras.


De la merde, tu recevras

Le lutin du surgel, tu accuseras.


De remontrances a ton chef, te passeras

Monsieur, tu l'appelleras.


Ton tartier, t'engueuleras

De dignité, point tu n'auras.


Ta pause, tu sacrifieras,

Son rendement, tu respecteras.


Son égo, tu flatteras

Ta sincérité tu perdra.


Son taux de testostérone, tu remarqueras

Jamais une minette de 20 ans tu n'égaleras.


Au café, ton chef se rendra

Sur ton poste, de froid, tu crèveras.


Un dialogue d'égal à égal tu réclameras

Un monologue tu obtiendras.


Etre une collègue tu espéreras

Moins qu'une plante verte, on te considéreras.


A ton travail tu tiendras

Ta main sur sa tronche ne lui colleras.


Son machisme tu accepteras

Une femme ne réfléchis pas !


Pour t'exprimer, point de grève ne fomenteras

Pour tes chefs, tu poétiseras .



Spéciale dédicace à A, P, F, B.....et toutes les autres, victimes silencieuses du quotidien.

Published by Madame Olson - dans Henriette a un emploi !
commenter cet article
14 juin 2010 1 14 /06 /juin /2010 06:00

Toute ressemblance avec une pâtisserie existante serait une tentation bien trop grande...

Afin de préserver votre taux de glycémie, de cholestérol, et sauver ainsi votre coeur déjà trop mou, je me dois d'informer les gourmandes, les consommatrices abusives de sucreries, les frustrées de friandises, les suceuses d'anis, les bécoteuses de sucres glaces ...de cesser immédiatement là toute  lecture et de retourner vers leurs salades...

 

Vous lisez ceci a vos risques et périls.

 

L'auteur décline toute responsabilitées quand aux conséquences pour votre régime.

 

 

Le Loukoum de ces dames :

 

Il sent le sable chaud du désert, il capte immédiatement tous les regards féminins, même ceux des plus myopes... Ce Loukoum là fait monter l'appétit de toutes les gourmandes, et même des plus repues.

 

A son regard ténébreux et au charme de son accent légèrement roulant, il ne manque même pas le parfum musqué de sa peau chaude comme l'Orient.

 

Charmeur de son état, au son de sa voix mélodieuse il dresserait la plus venimeuse des vipères.

Dangereux pour la vertues des plus fidèles, il est le cauchemar des maris a qui l'on prends bien soin de ne jamais le présenter.

 

Il représente la tentation, l'excès, l'accro dans un régime alimentaire sain, l'apport calorique superflue, mais tellement bon pour le moral...

 

A quoi sert il...?

- A jouer, jouer et rejouer à Lawrence d' Arabie dans des draps froissées...

- A satisfaire égoïstement une envie inexistante... jusqu'a son apparition.

- A constater de façon systématique que la fidélité des plus pures ne tiens plus face  aux charmes d' Orient.

- A s'éclatter dans l'intensité et la douceur ...

 

A quoi le reconnait-on ?

- Une nuée de jupons se forme autour de lui

- Pas une femme autour de lui ne se passera de lui coller deux bises soupirantes...

- Son faux airs naifs, son sourire enjoleur...et bordel, avouons le : un putain de charisme à rendre frissonante la plus cul-sérrée des grenouilles de bénitier !

 

A éviter absolument :

- Attendre de lui fidélité et engagement : cet homme là est un don de la nature...ne soyez pas égoîste et faites passer...

- Espérer autre chose que quelques nuits chaudes....Cet homme là est généreux, il partagera douceurs et épices aux plus nombreuses.

- Penser que l'on sera celle qui le fera changer : grossière erreur...Il aime son statut de célibataire prisé....

 

Le conseil d'Henriette : Prenez le temps de savourer les délices que vous offre ce loukoum si tentant......et revenez immédiatement a votre salade ! Risque d'addiction.

 

Henriette étant au régime, il lui parut donc plus sage de ne pas s'approcher de cette pâtisserie...la tentation serait trop grande !

 



Published by Madame Olson - dans Henriette a un emploi !
commenter cet article
7 juin 2010 1 07 /06 /juin /2010 06:00

Toutes ressemblances avec des faits réels, existants ou ayant existés seraient purement volontaires.....

Toute ressemblance avec un personnage de votre connaissance ne serait pas purement fortuite.

Pour toutes plaintes.....veuillez contacter mon avocat !

 

 

Paf le Chien :

 

Regardez autour de vous..... cherchez bien parmi vos fréquentations, vos collègues ou tout autre animal qui gravite près de vous...

 

Il se remarque par son physique...épaules larges, fessiers musclés, cuisses fermes..un corps entretenu sans aucun doute...Il pêche par un visage ingrat, voire laid..mais reconnaissons que pour l'usage que vous envisagez, ce n'est pas primordial... Allons, mesdames, soyez franches... On se fout pas mal de sa gueule de travers et de ses yeux de fouines, si c'est pour consommer lors d'une levrette impromptue..

 

Voyons maintenant pour son historique affectif... C'est un mâle dominant qui n'a pas les moyens intellectuels de l'être. Gageons donc qu'il a épousé dès son adolescence un boudin peu intelligent qui a le mérite d'être aussi laide que bonne ménagère. L'affaire était entendue...laide égalant fidélité et conne égalant " je me rend pas compte à quel point mon mâle est un connard", il s'assurait ainsi descendance et chaussettes propres.

 

Ce corniaud là est repérable à diverses occasions :

- toutes ses phrases commencent par " moi je.."

- Il se promène queue frétillante en avant, museau humide, oreilles dressées, repérant le moindre parfum de femelle.

- C'est un mythomane incorrigible.

- Il prend l'air de....

- Comme son congénère lévrier qui renifle tout le temps le sol, il avance en reniflant et regardant de façon vulgaire, limite gênante, les culs et décolletés.

- Sa phrase culte : " c'est pas ma faute, c'est..."

 

 

Paf le chien est un bâtard sans race pré-définie, qui ne ressemble à rien... Il a du chien surtout l'odeur et la mauvaise manie de se frotter contre les mollets.

Il chasse, tente sa chance à toutes les culottes, sur tout ce qui est féminin... Il prend tellement de veste, qu'en cas de froid polaire il habillerait tout un village, et qu'il tenterait de conter fleurette à une grand-mère, juste pour essayer d'obtenir un oui.

 

C'est aussi un faux courageux... Il entreprendrait bien l'aventure de l'infidélité si seulement il avait pas peur de se faire piquer. Pas qu'il est pas le courage...non, non, juste il est trop con et trop fainéant pour trouver un alibi viable.

 

Il erre donc, entre les corps féminin, avec la queue frétillante, l'érection indécente et l'espoir chevillé aux couilles.. Il argumente avec des Dindes au Q.I d'huîtres, explique et justifie avec des phrases bateaux dignes de " amour, gloire et beauté", se vante d'avoir des " besoins" importants, d'être sex-addict, parce qu'il a lu le terme dans Voici probablement.

 

A quoi il sert ?

- A rien...Autant le savoir. Il s'essaye à des aventures qu'il ne mènera pas au bouts. A moins que vous lui fournissiez l'alibi, le lieux, les moyens et que vous preniez tous les risques. Et encore...

 

Pourquoi s'y intéresser ?

- Pour votre égo personnel : C'est un chien fidèle, un caniche débile qui se frotte contre votre jambe et qui, même si vous le renvoyez dans sa niche à grand coup de lattes dans les parties, fini par revenir bavant et frétillant... Il avance au fantasme, se nourri d'un regard un peu appuyé, bande à la promesse d'une caresse, remue la queue devant le gros os à moelle que représente votre poitrine.

 

Paf le chien est un joujou, aussi efficace que le jeu virtuel du même nom sur fesse-bouc...Il sert à calmer les nerfs, exorciser les frustrations du quotidien...C'est un punching-ball cérébral...

 

Mesdames, soyez vicieuses, méchantes et sans complexes !!! Avec lui, c'est sans conséquences et ça fait du bien. Il est trop près de ses noisettes pour s'en rendre compte et de toute façon c'est un gros porc vicelard ...Et si vous culpabilisez, dites vous que vous contribuez par votre comportement de maîtresse-femme à venger la dignité que sa femme n'a jamais eu.

 

La réponse de Henriette à ses propositions :

-" Va cherchez la baballe, va........."

 

 

 


 


Published by Madame Olson - dans Henriette a un emploi !
commenter cet article
31 mai 2010 1 31 /05 /mai /2010 06:00

Toute ressemblance avec des personnes réelles, existantes ou ayant existé ne serait ni fortuite ni dû au hasard.

Les noms ne sont pas cités, non pour préserver le peu de dignité qu'ils semblent vouloir conserver, mais seulement pour éviter un procès et des dommages et intérêts onéreux....

 

Sérial Nikeur :

 

Ni beau ni particulièrement laid, V. est un homme au physique agréable sans plus.     Son atout charme se situe plus dans le bagou qu'il sert à la moindre paire de sein frissonnante qui s'approche de lui pour dire bonjour.  L'oeil coquin, il regarde toute femme dont l'âge se situe entre 17 et 55 ans droit dans les yeux, autrement dit direct dans le décolleté...Pas un cul ne lui échappe... Il les observe, les juge, les évalue, soupèse de son oeil torve les kilos de poitrine.

Tel le loup de Tex Avery, il salive devant les fesses tendues, bave sur ses fantasmes de levrettes, anticipe déjà sur les coups de reins... Il a l'érection cérébrale, la séduction prédatrice.


 

Marié bien évidement, il baise tout ce qui bouge pour peu que cela soit très discret,  facile et surtout con.

 

Son besoin de sauter sur tout cul féminin qui passe traduit plus un sérieux manque de confiance en soi, qu'un besoin affectif... Pour ma part, je parierais sur le fait que V. est un ancien ado boutonneux, peu populaire et probablement gauler comme une arbalete... Son pucelage a été difficile à décoller de ses pompes et ses balloches ont connues plus sa main droite que celle d'une cochonne.

A voir l'acharnement avec lequel il muscle ses biceps et ses abdos tous les week-end  entre le barbecue avec les voisins et les courses avec madame, il compense sûrement une époque difficile ou ses photos en maillot de bain provoquait fous rires et pitiés face à ses jambes de moineaux, ses épaules décharnées et sa peau blanchâtre couverte d'acné.

 

Sa méthode :

- Repérer une fille.... vielle, jeune, facile de préférence

- Faire la bise avec des yeux de charmes, de préférence plus vers le coin des lèvres que sur les joues...

- Toujours un compliment basique, une remarque un peu grivoise.

 

Soyons franche : une fois sur deux la pintade mouille sa gaine, tremblote de la culotte, explose la ficelle du string... L'oeil déjà humide, elle se complaît à l'idée d'avoir séduit un homme marié, s'extasie de l'interdit qu'elle s'apprête à braver, jouie de son statut de tentatrice, de pourvoyeuse d'infidélité.

 

Le résultat :

- Rien ! Nada! Nothing ! Zéro ! Que Dalle ! Si ce n'est qu'un coup  mal tiré sur la banquette arrière de la bagnole, entre le sac des courses et le siège auto pour enfant...

Prétendu tireur d'élite, il promettait tir de précision, visée nocturne et cible atteinte du premier coup, avec un engin de guerre dans le caleçon.

Chasseur de lapin cul de jatte, il présente à sa proie, un jouet pour enfant prépubère connu pour son commun autant que pour son manque de justesse et d' exactitude à toucher au but !

 

Pourquoi ?

- Ajouter un autre trophée à son tableau de chasse...

- Se rassurer sur sa virilité.

- Croire qu'on ne vieilli pas.

- Oublier que ce n'est pas la quantité qui compte mais la qualité.

 

 

Le conseil d' Henriette : Laisser tomber.... Ce genre de séducteur n'apporte rien... Même pas un orgasme... Il baise pour son ego, jamais pour le plaisir. Autant se taper une séance de vibro, ce sera plus efficace que cet égoïste prétentieux .

 

La réponse d'Henriette à sa proposition...:

 

Laisse tomber garçon, je ne couche pas avec les hommes faciles !

Published by Madame Olson - dans Henriette a un emploi !
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Henriette Mauvaise-Foi
  • Le blog de Henriette Mauvaise-Foi
  • : mauvaise foi, railleries et raleries..... Voisine acariatre, ou philosophe de comptoir, Henriette Mauvaise-Foi a toujours quelque chose a dire, sur tout... Mais henriette est erotique a souhait, lorsqu'on sait prendre son temps !
  • Contact

Profil

  • Madame Olson
  • Rien et tout.
Positivement pessimiste ou négativement optimiste.
Résolument érotique ou sensuellement résolue...
Tout ou Rien...
  • Rien et tout. Positivement pessimiste ou négativement optimiste. Résolument érotique ou sensuellement résolue... Tout ou Rien...

Me Contacter


               ICI