Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 décembre 2009 2 22 /12 /décembre /2009 06:00
- Jean-Eude, mon ami nous sommes perdus !
- Quel est donc ce ton grave Marie-Cécile ? Aurions nous subi quelques revers de bourses ?
- Ne soyez donc pas si léger très cher, nous sommes déshonorés..
- Oh... Aurions nous oublier une donation a une oeuvre caricative quelconque ?
- Pire mon ami. C'est Marie-Charlotte. Cette chère enfant à été engrossé.
- Et bien, que dites-vous là ? Et par qui ?
- Un parvenu, un rien, un artiste... vous vous rendez-compte..un artiste ! Qu'allons nous faire...
- Augmenter sa dot ! Son mariage avec le Baron ne saurait être remis en question. Et pour sa prise de poids, j'ai entendu parlé d'une clinique en Suisse très discrète.
- Vous n'y songez pas mon ami, il est hors de question que nous avortâmmes, nous sommes catholiques!
- Il ne sagit pas de cela voyons...nous allons éluder ce "problême" de façon médicale et confidentielle simplement. Ne vous formalisez pas pour le salut de nos âmes, l'évéché sait accorder son pardon aux gens généreux dans notre situation, et l'évèque sera ravi d'une donation conséquente pour le toit de ses églises. Vous savez a quel point sa paroisse est pauvre.
- Soit. Tout de même... Qu'allons nous faire pour Marie-Charlotte ?
- Que vous êtes naïve ma chère. Il est entendu que Marie-Charlotte va rentrer dès ce soir et mettre fin a cette malheureuse aventure. Quand a cet aventurier, un chèque devrait rapidement le convaincre du bien fondé de mes arguments. Il est a parier que cet "accident" soit une tentative de placement sur le long terme. Marie-Charlotte est mon enfant adorée, mais reconnaissez qu'avec son visage ingrat, son pied-bot et ses capacités intellectuelles réduites, il y a peu de chance qu'un homme digne de ce nom soit réellement en amour devant elle.
- Vous êtes injuste Jean-Eude, elle a une beauté intérieure d'une telle grandeur, sa générosité est sans pareille et le Baron l'épouse bien dans deux mois...
- Marie-Cécile, ne soyez pas sotte... Le baron l'épouse pour sa dot. il est entendu qu'il la traitera bien et la respectera, et j'ai obtenu de lui qu'il lui fasse un enfant au plus vite, mais ne voyez pas là un acte d'amour désinterréssé !
- Vous êtes un butor froid et sans coeur Jean-Eude... Tout n'est pas que question d'argent !
- Effectivement ma mie...Je vous est bien épousé malgré la ruine de votre imprudent de père.
- Vous voyez ! Ainsi il n'y a pas que l'argent .
- Marie-Cécile, c'était votre cul. Je dois l'avouer aujourd'hui, vous aviez un cul a faire damner tous les saints et la trinité avec !
- Vous vous égarez mon ami ! reprenez vous... Mais que faites vous donc ?
- Marie-Cécile : je bande !
- Plaît-il ?
- C'est incroyable, je crois me souvenir que mon dernier émoi de ce genre était en 1992, quand les actions Malakoff ont pris 67% en 2 heures..; Regardez ma mie... regardez ceci...
- Enfin Jean-Eude...Calmez vous !
- Marie-Cécile, oserais-je vous demander quelques faveurs ? Un flattement de la main me serait agréable et si j'osais espérer quelques faveurs bucales..
- N'y songez pas mon ami, j'ai fait mon devoir d'épouse il y a 22 ans en vous donnant Marie-Charlotte.
- Touchez ma mie...ne soyez donc pas si rigide... n'avez vous donc aucune considération pour une telle nature ?
- Bien, je sens que tout ceci va aller de mal en pis. Soit, rejoignez-moi donc dans ma chambre ce soir mon cher, je me soumettrais a cette fantaisie.
- Marie-Cécile, je suis votre époux et vous me devez obéissance ! tournez-vous et apposez vos mains sur la console Louis XV.
- Jean-Eude ! Enfin , vous voilà avec des idées triviales...
-Ma mie, l'évocation de votre cul m'a rappellé a certains devoirs d'hommes. Quand je vous vois ainsi, rigide, penchée en avant la robe remonté..; Tiens, j'ai une envie de vous trousser comme une servante. Ce cul, Marie-Charlotte..ce cul..
- Vil flatteur..!  Faites donc qu'on en finisse....... Dieu mais vous êtes monté comme un ane si vous me permettez cette comparaison... Vous m'éclatez la fleur !
- Bougez moi cette croupe Marie-Cécile..cela me facilitera la besogne...oh mais vous voilà beaucoup moins rigide..; Seriez vous en émoi a votre tour...
- Mon ami, me permettez vous quelques franchises ? Tout ceci me rapelle mon adolescence et un palfrenier de mon père... Accelerez donc mon ami, ne soyez donc pas si prévenant...Vous réveillez ma prime jeunesse...
- Mon épouse... vous devenez chaude, ces écarts de langages me soulève un peu plus le membre.
- Oui ? Pilonnez moi alors cochon, empalez moi... Allez de bon coeur, je sens que je viens...
- Marie-Cécile, vous êtes une belle salope si vous m'autorisez cette gentille expression de mon excitation...je vais vous décharger mon foutre dans votre jolie cul !

......

- Où allez vous ma mie ? vous ne pouvez sortir sans culotte..
- Rien a branler, tu viens de me baiser comme un soudard, je vais sonner pour que dès ce soir vos affaires réintègre ma chambre. Après une telle partie de jambe en l'air, je te lache plus mon con.
- Marie-Cécile ? Que vous arrive t'il donc ?
- Fais pas chier avec ton vouvoiement, 30 ans que je m'emmerde pour m'apercevoir aujourd'hui qu'il suffisait d'un coup de trique. Maintenant que je sais, on va faire differement. Suis moi, tout ceci m'a ouvert l'appétit !
- Ma mie.... je suis ..soit, j'acquiesse a votre demande... Mais pour le vouvoiement cela va etre difficile de m'y faire !


Moralité : Il n'y a pas de femmes rigides ou cul-sérrée....juste des mal baisées !

Partager cet article

Published by Madame Olson - dans Psychédélires
commenter cet article

commentaires

Milène 22/12/2009 13:16


Cela m'a bien fait rire et m'a rappelé un peu " La vie est un long fleuve tranquille"! Excellent!


Martine Frangipane et Bertrand Gigot 22/12/2009 13:15


Ouh, tout ceci m'a quelque peu émoustillée! C'est vrai nom d'une crêpe au beurre il n'y a pas que la cuisine dans la vie!


poupoune 22/12/2009 10:44


hé hé... très bon, ça (et je ne parle pas du coup de bite !!)
j'adore la moralité... ;o)


Stipe 22/12/2009 10:13


excellent, me suis poilé comme en 18.

quant à la moralité...


Présentation

  • : Le blog de Henriette Mauvaise-Foi
  • Le blog de Henriette Mauvaise-Foi
  • : mauvaise foi, railleries et raleries..... Voisine acariatre, ou philosophe de comptoir, Henriette Mauvaise-Foi a toujours quelque chose a dire, sur tout... Mais henriette est erotique a souhait, lorsqu'on sait prendre son temps !
  • Contact

Profil

  • Madame Olson
  • Rien et tout.
Positivement pessimiste ou négativement optimiste.
Résolument érotique ou sensuellement résolue...
Tout ou Rien...
  • Rien et tout. Positivement pessimiste ou négativement optimiste. Résolument érotique ou sensuellement résolue... Tout ou Rien...

Me Contacter


               ICI