Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 octobre 2009 6 31 /10 /octobre /2009 06:00
Comme tous les matins il la croisa devant les boites aux lettres...
18 mois qu'ils étaient voisins et il ne connaissait toujours pas son prénom. Juste une initiale devant le nom inscrit sur la boite. Plusieurs fois il avait essayé d'imaginer ce que voulait dire ce S. Sylvie ? Sophie ? Sandrine ?
Il aimait sentir son parfum léger et fruitée quand il la croisait dans l'escalier, il aurait voulu l'aborder, lui parler, mais elle ne le regardait jamais.
Elle marchait toujours la tête baissé, se déplaçait lentement, d'un pas peu assuré..
Elle répondait par un murmure a peine audible a son bonjour, sans lever les yeux, prenait son courrier et remontait vers son étage...

Il avait commencé par remarquer son pas presque chancelant, sa difficulté parfois a soulever son bras pour atteindre sa boite au lettre. En y regardant de plus près, il remarqua même l'ombre sous son oeil..bien trop noire, bien trop étendu pour être un mauvais maquillage.
Il devint attentif aux bruits de l'immeuble, situa plus précisément la provenance du fracas d'une assiette qui se brise, collant l'oreille a la porte pour mieux entendre les éclats d'une voix, il lui sembla même que le bruit de pleurs étouffés lui parvenait a travers les cloisons.

Il observait plus attentivement son visage blafard a travers ses cheveux, il devint attentif a tout...aux signes, aux bleus, aux traces sur le cou...
Quel idiot ! Comment avait il la croiser 18 mois, tous les matins sans jamais rien remarquer ? Comment avait il pu juste penser qu'elle était timide ?

Puis la pensée viens, celle du héros, celle du chevalier....Il s'arrangerait pour croiser son mari ce soir, quand il entendrait son pas dans l'escalier, comme tous les soirs, a heure fixes.. Il ne le saluerais pas, il le fixerait, droit dans les yeux, pour qu'il comprenne qu'il savait, qu'il n'était pas d'accord...
Il allait la sauver, il avait vu pleins de reportages sur TF1, il savait bien qu'elle ne dirait rien, qu'elle n'appellerait jamais la police...
Alors il allait la sauver discrètement, il appuierait son regard désapprobateur sur cet homme méchant, et si ça ne suffisait pas, il appellerait la police la prochaine fois, anonymement...
Il prévoyait déjà de l'encourager a porter plainte, comment il la soutiendrait, les mots qu'il prononcerait pour l'aider a prendre sa décision. Il lui offrirait sa chambre d'ami pour la mettre a l'abri. Oui, il allait la sauver.

Il prépara son cabas près de la porte, pour sortir au moment ou le mari passerait sur le palier, il mis son manteaux en cuir, celui du dimanche, celui qui lui faisais les épaules plus larges...Il voulait l'impressionner. Et il attendit derrière la porte.



A 18h30 il entendit le pas lourd et traînant qui grimpait les marches. Clefs en mains, cabas en bandoulière, il surgit derrière sa porte pour se retrouver face a l'époux déméritant . Il ne l'avait jamais vu. C'était donc lui, ce salaud, ce bourreau ?
Il fit sembalnt d'avoir oublié son porte monnaie, entra rapidement dans son appartement, et décida que désormais, il n'irait chercher son courrier qu'après 12h.
Il ne fallait pas se mêler de la vie des autres finalement, ça apportait que des problêmes.
La lacheté avec gagné.

L'agent de Police M. lui, continua comme tous les jours a rentrer chez lui, passer sa porte et torturer sa femme.

Partager cet article

Published by Henriette Mauvaise Foi - dans TEXTES
commenter cet article

commentaires

La Romanche 09/11/2009 15:04


Brrrrr....;froid dans le dos


Mrs D. 02/11/2009 15:46


Du lourd! du très lourd! bravo


Milène se déchaîne 01/11/2009 08:48


Ouep, chronique de la lâcheté ordinaire très bien traitée!


Tom 31/10/2009 14:36


Excellentissime ! Vraiment...


Lilas Kwine 31/10/2009 10:39


Belle chronique sa mère de la lâcheté ordinaire... Ouais ...


Présentation

  • : Le blog de Henriette Mauvaise-Foi
  • Le blog de Henriette Mauvaise-Foi
  • : mauvaise foi, railleries et raleries..... Voisine acariatre, ou philosophe de comptoir, Henriette Mauvaise-Foi a toujours quelque chose a dire, sur tout... Mais henriette est erotique a souhait, lorsqu'on sait prendre son temps !
  • Contact

Profil

  • Madame Olson
  • Rien et tout.
Positivement pessimiste ou négativement optimiste.
Résolument érotique ou sensuellement résolue...
Tout ou Rien...
  • Rien et tout. Positivement pessimiste ou négativement optimiste. Résolument érotique ou sensuellement résolue... Tout ou Rien...

Me Contacter


               ICI