Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 décembre 2009 2 01 /12 /décembre /2009 06:00
Il n'avait jamais autant travaillé que depuis ces deux derniers mois. Son père avait pris la succession de son grand-père, lui de son père, et après lui, il y aurait son fils. Notaire c'est pas bien difficile comme métier. quelques années a s'user la peau des fesses sur les bancs de la fac, deux trois excursions dans les bas-fonds de la ville voisine pour s'user la peau du gland sur quelques serveuses et retour à l'étude de papa.
C'était comme ça dans la famille, de générations en générations.
Il avait épousé la seule autre fille de notable du village, parce qu'il fallait maintenir un standing. Elle était pas bien belle, ni même bien intelligente, mais elle avait le mérite d'être une bonne ménagère et de se taire. Il n'en demandait pas plus. Il ne la grimpait plus depuis déjà longtemps et le boucher s'en chargeait très bien pour lui.
C'était comme ça dans la famille, de générations en générations.
Il ferma le dossier "succession" posé devant lui. Pas bien compliqué de gagner des sous sur le dos d'un maton. Il était payé au forfait de toute façon, fauchés ou pas, c'était le même tarifs pour tous. Mais c'était plus facile avec les pauvres. Les plus durs, c'étaient les paysans, les propriétaires terriens, les grippes-sous, les endoffés du porte-feuilles, ceux qui pinaillent le m2 de terrain a leurs soeurs, le croquant qui boufferait les poux sur la tête de son père juste pour que son bâtard de frère  n'en hérite pas !
C'était comme ça dans le village, de générations en générations.
18h.... dans 30 minutes il passerait son pardessus, irait vider un godet de vielle vinasse au seul café du coin, et arriverait à 19h pour manger son rôti de porc-purée, comme tous les jeudi.
C'était comme ça dans sa famille, de générations en générations.

Il gueula après Jeanette, sa secrétaire-assistante-bonne a tout-maîtresse. Depuis longtemps déjà, il la tringlait plus. Il était un peu faiblard du ventricule, il avait peur de lui claquer sur le bas-ventre. Juste une légère sucette affective ou un flattement des bas-morceaux lui suffisait. Il était pas exigeant. Jeannette était pas très doué mais vaillante à la tâche, comme sa mère avant elle. elles étaient secrétaire-bouche a fourrer de mères en filles.
C'était comme ça dans la famille de Jeanette, de générations en générations.

18h15... elle allait le foutre en rogne la morue, et il serait en retard pour son roti. C'est que il était pas aussi vivace du fleuret qu'avant, et que pour pas se ridiculiser avec sa demi-molle fallait usiner de la mâchoire un bon 1/4 d'heure.

18h30...résigné, il passa son vieux pardessus élimé. Tant pis pour Jeanette, il attendrait jeudi prochain. C'est que son godet de rouge, c'était plus important qu'une partie de tirlipotage des rognons.

Foutu ! Il décrocha le téléphone pour prévenir sa femme de lui garder son roti au chaud. Il serait en retard, un dossier urgent venait d'atterrir sur son bureau. Ou plutôt sur le plancher. Jeanette gisait là, les jambes arquées dans une perpendiculaire bizarre, une drôle de grimace sur le visage. vu son teint violacée et le manque évident de respiration, y'avait des chances qu'elle suce le Bon Dieu depuis au moins une heure.
Elle avait péter l'escabeau en plus cette conne.

Le dossier du vieux Matusou avait été une source d'emmerdements depuis le début. Il le disait encore à Jeanette ce matin justement.


Partager cet article

Repost 0
Published by Madame Olson - dans Cent Fin.......
commenter cet article

commentaires

Mrs D. 07/12/2009 08:59


et ben! ca y va toujours ici!


Tom 01/12/2009 20:20


J'y crois pas : c'est de mieux en mieux !
"Sucer le Bon Dieu"... elle aurait dû claboter plus tôt, y'aurait moins d'emmerdes dans le monde !


poupoune 01/12/2009 14:27


je suis fan, encore et toujours !!!
j'adore l'idée et tu as une façon terrible de nous plonger vite fait bien fait dans la vie (souvent écourtée ;o) de tes personnages...

bravo bravo bravo !


millgram 01/12/2009 09:13


ca sent le renfermé par ici!!


Présentation

  • : Le blog de Henriette Mauvaise-Foi
  • Le blog de Henriette Mauvaise-Foi
  • : mauvaise foi, railleries et raleries..... Voisine acariatre, ou philosophe de comptoir, Henriette Mauvaise-Foi a toujours quelque chose a dire, sur tout... Mais henriette est erotique a souhait, lorsqu'on sait prendre son temps !
  • Contact

Profil

  • Madame Olson
  • Rien et tout.
Positivement pessimiste ou négativement optimiste.
Résolument érotique ou sensuellement résolue...
Tout ou Rien...
  • Rien et tout. Positivement pessimiste ou négativement optimiste. Résolument érotique ou sensuellement résolue... Tout ou Rien...

Me Contacter


               ICI