Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 décembre 2009 7 27 /12 /décembre /2009 06:00
C'est le bruit sourd d'un pas trainant dans le salon qui attira son attention...Quelqu'un s'était introduit dans la maison. A ne pas en douter, cela ne pouvait être qu'un malfaisant. Un coup d'oeil sur le réveil lui confirma sa première impression : sûr, une personne pétrit d'honnêteté ne se trouverait pas dans son salon à 2h du matin...sauf si elle l'y avait invité..mais malgré la cuite qu'elle se tenait, elle se rappellait très bien avoir largué son coup d'une nuit devant le palier..Donc..
Que faire ?
Elle se leva sans bruit..Dieu que sa tête tournait...Plus jamais de Vodka..ça lui réussissait pas.
Elle repoussa d'un sale oeil ses chaussons qui semblait l'attendre et enfila rapidement ses docs..elle aurait bien l'air con avec son pyjama rose et ses coquées , mais vaut mieux avoir l'air con avec son look qu'être morte en charentaise ! Pas qu'elle était simplette, mais bon, elle était bien un peu bourrin quand même...Et puis, elle aimait pas recevoir, alors les cambriolages c'était pas sa came.
Armée de sa maglite, encore un trophée de ses années glorieuses à s'envoyer tout et n'importe quoi tant que ça portait un uniforme, elle entreprit plus ou moins silencieusement la descente des escaliers. Elle était pas courageuse, non, juste bourrin... et elle aimait pas recevoir, mais ça je l' ai déjà dit.
La Vodka alourdissait son pas sur les marches. Non seulement son cambrioleur la braquait bruyament mais en plus il était sourd apparement..ceci expliquait peut etre cela..
Elle passa un oeil par l'entrebaillement de la porte...les deux, cela aurait été surement mieux mais elle n'en avait qu'un..enfin deux mais un seul qui voyait...Encore un souvenir de ses jeunes années d'inconscience. elle ne pouvait allumer la lumière a moins de vouloir absolument être repéré...Et si c'était un mauvais braqueur, ça pouvait être un bon tueur. Ne sachant pas à qui elle avait affaire, elle se résolu a faire quelque chose qu'elle faisait peu par principe : réfléchir !
En se faufilant derriere la bibliothèque, et en se glissant discrètement derrière lui, elle devrait pouvoir avoir le crane du premier coup. Il lui suffisait de viser correctement.
Elle s'assura de la faisabilité de sa stratégie et observa longuement la forme qui s'agitait dans son salon. Il semblait marmonner et hésiter..; En plus c'était un imbécile..Elle était tellement fauché qu'elle se demandait bien ce qu'il pouvait espérer piquer !
Elle ajusta la lampe dans sa main, avanca prudement derriere l'intrus en rampant ( plutôt a 4 patte en fait, mais en rampant ça fait plus Fear Factor !) et en bandant tous les muscles de son bras, balanca un coup sec à l'arriere du genoux droit.
Le pauvre mec s'écroula direct, sur les genoux, juste a la hauteur idéale pour elle qui remit sur ses pieds avec une rapidité étonnante pour une denrée alcolisée, lui péta un maxi genou en travers la bouche et lui appliqua avec méthode une raclée sur mesure : c'est là que les docs sont utiles... les craquements de machoires n'ont pas le même son a coup de charentaise !
elle l'entendait bien essayer de dire quelque chose, mais les sons qui sortaient de sa bouche fracturé étaient inaudibles...Toute façon elle écoutait pas...
Elle le finit posant en souriant son talon sur des parties de son anatomies qui ne craquaient pas en se brisant mais au cri strident qu''il lacha , elle su  a quel moment elle pouvait retirer son pied en étant  sure que cet abruti congénital ne se reproduirait jamais !
Elle écarta sa chevelure ébourrifée pour mieux voir son travail..il bougeait plus, c'était le signal, elle allait pouvoir appeller les flics... elle ne les appellaient jamais quand elle avaient des problêmes, a moins qu'ils soient déjà résolu... Pas qu'elle aimait se faire justice elle même, non, juste elle était un peu bourrin, mais ça aussi je l'ai déjà dit.
C'est en allumant la lumière du salon qu'elle remarqua sa tenue rouge vif, la hotte sur le canapé et l'age plus qu'avancé de son cambrioleur !
Le gros ventru semblait ahuri avec ses yeux exorbités, sa bave sanguinolente et son air d'incompréhension gravé sur son visage mort. Il lui semblait famillier ce bonhomme, elle avait dû le croiser à l'occasion.

C'est pas la culpabilité qui l'a tuée, ni la justice, non, c'est ses gosses, quand le lendemain matin ils ont découvert que leur mère venait de tuer le père Noël.

Partager cet article

Published by Madame Olson - dans Cent Fin.......
commenter cet article

commentaires

Mrs D. 11/01/2010 10:40


A rentrer comme ça chez les gens qui croient pas en lui, il devait bien se dire que ça arriverait un jour, moi jdis!


poupoune 27/12/2009 14:32


ah ben oui mais on n'a pas idée aussi d's'introduirs comme ça chez les gens... (ça doit être pour ça qu'j'ai rien eu, il avait dû passer chez elle d'abord...);

Pas cool, quand même, les marmots... pis ils sont bien avancés, tiens, maintenant !


Présentation

  • : Le blog de Henriette Mauvaise-Foi
  • Le blog de Henriette Mauvaise-Foi
  • : mauvaise foi, railleries et raleries..... Voisine acariatre, ou philosophe de comptoir, Henriette Mauvaise-Foi a toujours quelque chose a dire, sur tout... Mais henriette est erotique a souhait, lorsqu'on sait prendre son temps !
  • Contact

Profil

  • Madame Olson
  • Rien et tout.
Positivement pessimiste ou négativement optimiste.
Résolument érotique ou sensuellement résolue...
Tout ou Rien...
  • Rien et tout. Positivement pessimiste ou négativement optimiste. Résolument érotique ou sensuellement résolue... Tout ou Rien...

Me Contacter


               ICI